Rue Bernard Thuillier

Publié le par L'Arnouvilloise


Voilà la grande sœur fantôme ; qui baptise nos rues, nos avenues et sur quels critères, nous avons là une rue et une allée qui commémorent le même évènement, elles ont la même longueur et pourtant, l’une est allée et l’autre rue.

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laïka 09/07/2009 09:42

C'est de la discrimination...entre les Fantômes !Les grands : une rue...Les petits : une simple allée...Définition du mot fantôme : être fantastique, que l'on croit être la manifestation d'une personne décédée...Pourtant ces personnes ont bien existé : elles ont donné leur vie pour la France...Il serait donc normal , voire décent de les faire figurer sur les plans de la ville...J'espère que les habitants de ces 2 rues "N'ERRENT" pas tous les soirs pour retrouver leur domicile !